Atelier-recherche sur l'interactivité multimédia : le dispositif

Posted by Olivier Villon on 27 October 2010 | Comments

Tags: , , , , , , , , ,

L'atelier d' Éveil à l'interactivité est à la fois une prestation pour les enfants et une activité de recherche en vue de la préparation de 'de(ux) bouts' en version installation et spectacle. L'interactivité est envisagée depuis la motricité des enfants vers le domaine visuel et sonore.

 

J'ai proposé différents contenus pour ces ateliers, au niveau de la captation du comportement des enfants lors de leur manipulation de volumes textile invitant au toucher , et au niveau des différents retours sonores liés à l'action des enfants sur les volumes.

Le dispositif physique de l'atelier interactivité :

Quatre volumes ( réalisés par alice, voir ses billets de blog : atelier-recherche sur les volumes dotés de capteurs sont placés sur un dôme. Chaque capteur mesure les mouvement réalisés par les enfants lors de leur approche de ces capteurs situés dans les volumes ou lorsqu'il touche les volumes.

Au sein du dôme est dissimulé un système interactif sonore.

Ce système interactif sonore est composé de cartes d'acquisition permettant de récupérer le signal des capteurs. Un ordinateur est programmé avec LiveTrip (un logiciel que j'ai réalisé pour les installations interactive de Mùsiké) afin d'analyser les mesures effectuées par les capteurs. Grâce à cette analyse, le comportement des enfants agit directement sur le son qui est émis par l'ordinateur et diffusé sous le dôme.

Le système interactif de l'atelier :

Pour ces ateliers, j'ai réalisé un système interactif différent de ceux que j'utilise pour nos installations interactives tout public. J'ai simplifié la chaine d'analyse du point de vue de l'enfant. Le système est résumé dans le schéma et les explications ci-dessous. Il s'agit d'un système relativement complexe et c'est pourquoi je ne donne que peu de détail technique. N'hésitez pas à poster vos commentaires et/ou question en bas de cette page...

 

0 --> Le premier élément du système est l'enfant. Sans lui, rien ne se passera au sein du système interactif...

--> 1 proches des enfants, les 4 volumes (chaque volume constitue une zone de captation) possèdent chacun de 1 à 3 capteur de différent type que l'enfant va déclencher en fonction de son comportement avec les volumes

--> 2 les signaux bruts de ces capteurs sont envoyés à l'ordinateur via des cartes d'acquisition (je ne rentre pas ici dans les détails du système hardware)

--> 3 une fois dans l'ordinateur chaque signal brut est analysé par le logiciel LiveTrip afin d'en extraire des statistiques diverses (quantité de mouvement, dépassement de seuil, etc...) qui à leur tour deviennent des signaux utilisables que l'on peut appeler de 'haut niveau' (en opposition au 'bas niveau' que représente le signal brut mesuré sur chaque capteur).

--> 4 ces signaux de haut niveau sont ensuite utilisés directement pour agir sur l'environnement sonore diffusé par un système spatialisé d'enceintes. Cet environnement est constitué de 4 pistes sonores synchronisées rythmiquement et possèdant chacune un rack d'effet. Selon le scénario d'interaction que je choisi, ces signaux de haut niveau peuvent modifier une ou plusieurs variables du rack d'effet : le volume, la vitesse, la spatialisation, le timbre, etc...

 

 

A partir de ce système, tout l'enjeu des ateliers est d'écrire des scènes interactives artistiques....

Les variables principales en jeu était :

  • le type de captation : quel choix de capteur dois-je faire afin de permettre à l'enfant une interaction avec les volumes ? 

    • J'ai principalement utilisé des capteurs d'approche, c'est à dire sensibles à un mouvement se rapprochant des volumes. Ils permettent de capter une main, un pied ou un visage s'approchant des volumes.

    • J'ai également utilisé des capteurs de toucher. Ces capteur réagissent à partir du moment où l'enfant touche le volume. Ces capteurs donnent une "quantité de toucher" : plus l'enfant touche fort et/ou vite, plus le capteur réagit.

  • l'analyse de la captation : quels statistiques sont les plus appropriées pour traduire le mouvement réalisé par l'enfant (quantité de mouvement, vitesse du toucher, dépassement de seuil, etc...) ?
  • le retour sonore : quels modifications et déclenchements sonore choisir en fonction des mouvements effectués par l'enfant (changement du volume sonore, applications d'effets audio, etc...) ?

 

A partir de ce système j'ai pu trouver quelques réponses à ces questions lors des ateliers (en cours d'écriture):

Première semaine : capteurs d'approche

Deuxième semaine : capteurs de toucher

Troisème semaine : capteurs de toucher avec analyse par dépassement de seuil

Quatrième semaine : intégration des analyses et essais sonore