Atelier recherche sur la matière

Posted by Alice Ri. on 7 April 2010 | Comments

Tags: , ,

Du 8 au 11 Mars, mes ateliers se sont dirigés vers la proposition d'un travail sur les matières.

Pendant les ateliers de la première semaine et à l'issue de celle-ci, j'ai confectionné un tapis de 3m par 3m, constitué de multiple matières des plus agréables au touché ( velour, fourure) au plus désagréables (paillasson, scotchbrit, gratgrat vaisselle) en passant par des matières sonores ( plastique, tafta..). Il résulte une composition non figurative alliant les matières, les couleurs et leur brillance.

 

 

Nous avions décidé de faire entrer les petits pieds nus afin qu'ils puissent avoir le plus de sensation possible avec la plante des pieds, ce qui les amèneraient ensuite à toucher avec les mains. Mais ce n'est pas exactement ce qui s'est passé. Nous avons remarqué que les petits découvrant du pied les differentes sensations que pouvaient leur procurer les multiples martières, ils prenaient rarement la peine de se pencher pour aller toucher. Ils touchaient de manière délicate en baladant leur pied un peu partout. Nous avons donc décider qu'ils entrent en chaussettes et qu'ensuite on les leur enlève. Ce raisonnement et cette prise de décision à été efficace, nous avons remarqué que les enfants n'ayant pas ou peu de sensation les pieds couverts allaient toucher de la main pour découvrir les sensations tactiles.

 

 

 

Ils pincent, tirent, touchent, caressent, s'allongent, grattent, tapent, enfoncent, se roulent, explorent, manipulent, hésitent, regardent, courrent, tournent, comptent et rient, tapent du pied , marchent sur place et en rond, font des aller-retours, montrent du doigt...

 

 

 

 

Au court de cette semaine j'ai pu clairement constater que les matières qui interressent le plus les petits ne sont pas forcément les plus agréables. Celle qui a attiré le plus a été le paillasson en plastique vert, non pas qu'il soit seulement désagréable mais très certainement parcequ'il procure le plus de sensation au niveau de l'intensité émotionelle. La plupart des enfants étaient très surpris en passant sur cette matière "qui pique" et y revenaient sans cesse en riant.Aussi, les matières sonores ont beaucoup interessé.

 

 

Le fait d'avoir conçu ce tapis d'éveil avec de multiples zones dont le point central est plus épais recouvert d'une matière très brillante fait que cela fenctionne assez bien au niveau de l'attractivité.

J'ai pu aussi remarquer qu'ils étaient attirés par les zones qui sont les plus volumineuses et les plus manipulables.

 

 

Merci à Anne Jimenez pour toutes ces belles photos.